Archives d’auteur

Les membres de l’association ont mis toute leur énergie à sauver ce bâtiment et à l’ouvrir sur l’avenir en terme d’accueil, de pédagogie (écologie, biodiversité,…)

En premier lieu, nous souhaitons que ce bâtiment soit rendu à son propriétaire originel, le Jardin des Plantes. ce dernier en a besoin pour son administration et ses activités d’accueil et de pédagogie.

Ensuite, la restauration du bâtiment s’impose ainsi que son financement.

Mars 2015: la rencontre avec le préfet de région a été cruciale
De juin-juillet 2015: Un relevé patrimonial a été réalisé par des étudiants en architecture sous la responsabilité de Catherine Boutry, architecte urbaniste, paysagiste, ex DRAC.
Les étudiants ont aussi réalisé chacun une esquisse de l’aménagement du bâtiment afin de mieux appréhender les possibilités .

LIVRET 2 bis

Presentation des esquisses des trois etudiants

 

En juin 2017 : Qu’avons-nous fait ? Où en sommes-nous ?

  • Avril 2015 : réunion avec le préfet de Région. Cet entretien a été médiatisé par France télévision dans l’émission « pièces à conviction ».
  • Avril – juin 2015 : mobilisation des députés autour de l’Intendance
  • Lancement d’une pétition en ligne et sur papier : 5000 signatures
  • Juin-Août 2015 : la réalisation par Catherine Boutry et 3 étudiants en architecture de l’inventaire patrimonial et les esquisses d’aménagement du bâtiment de l’Intendance, ont permis de mieux comprendre ses potentialités pour la future réhabilitation du Jardin des Plantes.
  • Septembre 2015 : Pour les Journées Européennes du Patrimoine une exposition sur les travaux des étudiants et Catherine a été réalisée (voir panneaux ci-dessous)
  • Novembre 2015- mars 2016 : rendez-vous avec le secrétaire général de la préfecture qui suit le dossier.
  • La vente est suspendue. L’université doit réaliser un projet global du Jardin des plantes en incluant l’Intendance comme élément indispensable à son fonctionnement et à son ouverture au public.
  • Septembre 2016 : envoi au ministère d’un projet des restauration du bâtiment par l’Université en collaboration avec Dominique Larpin, architecte en chef  des bâtiments de France.
  • mars 2017: envoi par l’association d’une lettre à Najat vallaud Belkacem, ministre de l’éducation nationale afin de connaitre quand aura lieu l’affectation du bâtiment de l’Intendance à l’Université. Réponse: Le Préfet a autorité pour réaliser ce transfert.
  • Avril 2017 : Rencontre entre le Préfet et le Président de l’Université.
  • 17 Juillet 2017 : Rencontre entre l’association et le président de l’Université.

 

Les Panneaux de présentation des travaux réalisés durant l’été 2015 par les étudiants en architecture :

FACADES A3PLANS A3PROJET A3

L’association et la ville ont ouvert le jardin de la Reine pour les journées Européennes du patrimoine.

Les visites étaient assurées le matin par l’office du tourisme et l’après midi par l’association. 1800 visites ont été réalisées par groupe de 25 personnes.

Les visites guidées ont été accompagnées d’une exposition réalisée par l’association et 3 étudiantes de l’école d’architecture de Montpellier.

Le thème de l’exposition : passé, présent et avenir du site patrimonial du Jardin des plantes de Montpellier, dont le Jardin de la Reine fait partie.

Notre objectif est  de sensibiliser et de mobiliser les Montpelliérains au démantèlement du site. en effet, le bâtiment de l’intendance , inclus dans le Jardin des plantes est toujours proposée à la vente par l’Etat . Or ce bâtiment est pourtant une pièce majeure de la valorisation du site (panneau 6) . Pour nous, cette sauvegarde peut se faire à moindre coût. Il suffirait que l’ensemble des partenaires (propriétaires, financeurs, administrations) s’unissent dans un projet commun (panneau 8).

1_vue generale_interactif

2- histoire_du_jardin_interactif

3_association_interactif

4_ Jardin_de_la_reine_ interactif

5_passerelle_interactif

6-Intendance_interactif

7_vers_un_grand_jardin_interactif

8_acteurs_interactif

jardindelareineProgramme du Rendez-vous au Jardin du 1ier Juin 

 Les ateliers et les visites sont limités à 20 personnes au maximum sur inscription. 

 Soit par courriel : sauvonslejardindelareine@gmail.com, soit par téléphone: 06 82 35 35 48

  9h 30 : Ouverture du Jardin : possibilité d’inscriptions pour la journée

10h-11h : Balade «à la découverte d’un jardin oublié» par Michel Valantin, ethnobotaniste

11h -12h

  • Création du premier herbier du Jardin de la Reine : «les arbres» par l’équipe de Sémilla (paysagiste, botaniste)
  •  Balade «à la découverte d’un jardin oublié» par Michel Valantin, ethnobotaniste

12h -14h :Visite guidée du Jardin. par un membre de l’association» Sauvons le Jardin de la Reine»

14h-15h  :Cueillette et création d’un second herbier- «les arbustes» » par l’équipe de Sémilla (paysagiste, botaniste)

15h-16h :Cueillette et création d’un troisième herbier- « les vivaces et annuelles» » par l’équipe de Sémilla (paysagiste, botaniste)

16h – 19h :Visites guidées du Jardin par un membre de l’association» Sauvons le Jardin de la Reine»

Compte rendu des visites : 600 personnes ont visité le Jardin. Malgré nos difficultés dans la gestion des appels, la visite é été apprécié de tous.

Durant une longue période de 2014 à 2017, le Jardin de la Reine fera l’objet d’importantes études et travaux : état des lieux, mise en sécurité, études archéologiques et botaniques, cahier des charges pour définir un projet d’aménagement et réalisation de l’aménagement définitif. 

Durant ces 3 ans,  l’association a l’autorisation de prévoir des animations afin de faire connaître le jardin aux citoyens. les thèmes des animations seront liés à son histoire et à sa vocation première, la botanique.

 

En 2014, deux animations peuvent être prévues :

  •  Le 1ier juin : Rendez-vous au jardin avec la thématique l’enfant au jardin.
  •  Les 20 et 21 septembre : les Journées européennes du Patrimoine.

      

Le 18 janvier 2014, La galette des rois a été l’occasion d’inaugurer le retour du jardin de la reine dans l’espace public. Malgré le temps maussade, cette rencontre a été un vrai moment de bonheur, de convivialité et de solidarité.

Le discours dHélène Mandroux, maire de Montpellier L'équipe du jardin

 

Protégé au titre des Monuments Historiques la vieille intendance est intrinsèquement liée au projet de mise en valeur du site classé du jardin des plantes dont elle constitue une composante indispensable au développement de ses fonctions d’accueil et d’administration.

Une rencontre pour la sauvegarde de l’ancienne intendance du jardin des plantes a eu lieu le 4 mars à l’atelier « la fenêtre ».

Une vingtaine de personnes y ont assisté.

Un diaporama a été diffusé présentant les différents aspects de l’ancienne intendance, et son évolution dans le temps et son état actuel.

L’ancienne intendance au 16ième siècle

vi_17°siècle

L’intendance de nos jours

vi3

La vieille intendance : Le lien du jardin des Plantes et du Jardin de le Jardin de La reine

lien_jdr_jdp_hamelin lien_actuel_jdr_jdp

 

En faisant abstraction de son aménagement en appartement des années 60 et de l’aménagement en archives de l’extension de 1950 ce bâtiment est sain et offre de multiples possibilités.

Les potentialités du bâtiment, son emplacement et son histoire ont vite orienté les participants sur son devenir.

Il est impératif que ce lieu  soit un lieu de valorisation du jardin des plantes de Montpellier, de l’histoire de la botanique médicale à Montpellier.

Dans ce bâtiment , il est prévu :

  • Un  accueil  digne du jardin des plantes, le plus ancien de France
  • Un salon de thé ou autres avec terrasse,
  • Des locaux techniques : Sanitaires, vestiaires,
  • Une boutique (revues, livres, objets à vendre , photos, copies des vélins,  …)
  • Une salle d’exposition numérique pour présenter l’histoire de la botanique à Montpellier
  • Un petit amphithéâtre ou une salle adaptée pour recevoir les écoles,
  • Des salles de réunions pour les chercheurs, les écoliers, des associations œuvrant dans le domaine de l’histoire de la botanique et de la médecine à Montpellier.

Ces réflexions rejoignent le projet élaboré en 2007 sous l’égide de la faculté, de la DRAC et de la DREAL, qui prévoyait en plus que ce bâtiment puisse accueillir le personnel administratif et technique du jardin des plantes  (Actuellement hébergé à l’institut de botanique) et un gardien…

Nous avons évoqué aussi :

  • la mise à jour du labyrinthe de Richer, qui se trouve actuellement sous les garages,
  • la destruction des garages et de l’extension des années 50,
  • la remise en état de la conciergerie afin de permettre la présence permanente d’un gardien.

Au conclusion, il a été décidé:

  • d’élaborer une étude de programmation sur l’utilisation de l’ancienne intendance. Pour cela, il est indispensable d’avoir les  plans.
  • De faire ensuite un appel aux jeunes architectes ou aux étudiants en architecture pour qu’ils nous  proposent des projets.
%d blogueurs aiment cette page :